Muyiwa Kunnuji et Osemako au Portail à Roulettes – 27/04/2013 – Interview

Muyiwa Kunnuji et OSEMAKO en concert à Salses le Château au Portail à Roulettes – 27/04/2013 – Interview et extraits

Grosse, grosse, grosse prestation d’OSEMAKO le 27/04/2013, pour son concert au Portail à Roulettes à Salses le Château!!!
Ambiance surchauffée pour cette alternance bien calibrée faite de compositions propres au gang de Muyiwa, et de reprises de quasi standards de l’Afrobeat, notamment via l’hommage appuyé à Fela Kuti (Expensive Shit).
Le son était de plus, … juste parfait!!!

Pour les absents (-qui-ont-toujours-tort-au-Portail-à-Roulettes-NA!), on vous a réservé un petit enregistrement live de deux morceaux, dont celle du fameux Expensive Shit.

Muyiwa Kunnuji s’est également prêté de bonne grâce à la petite interview ‘sortie de scène’, mise en image par Blanca Florenza, où il est question de leur camp de base (Nîmes…), de leurs influences (Miles Davis, Thelonious Monk…), de leurs projets en cours (Demo et dates) et du Portail à Roulettes

Merci OSEMAKO, merci au public du Portail à Roulettes et à très vite!

——-

OSEMAKO est la formation dirigée par Muyiwa Kunnuji (Nigeria), le dernier trompettiste de Féla Kuti, le père de l’Afrobeat.
Après plus de 15 ans au sein des Egypt 80’s, Muyiwa vient d’en prendre congé afin de monter sa propre formation : OSEMAKO, au sein de laquelle il compose, arrange, chante et joue la trompette. Ses compositions reflète sa culture musicale très riche. Si le fil conducteur de la musique d’Osemako reste l’afrobeat, le Highlife et la Juju music pour le Nigeria ou encore le Jive sud-africain et le Jazz américain nourrissent son vocabulaire, sa langue musicale, qu’il aime appeler « Afro Classical Beat ». L’histoire d’Osemako, c’est celle de la rencontre entre Muyiwa Kunnuji et 8 musiciens issus de différents univers musicaux. Tous ont l’esprit ouvert en direction des musiques modernes de l’Atlantique Noir évoquées plus haut, et trouvent matière à s’exprimer dans la richesse et l’originalité des compositions et des arrangements de Muyiwa.

Muyiwa Kunnuji-trompette, voix, Fab Smith-saxophone ténor, Nicolas Sakélario-saxophone bariton, Tom Gareïl-vibraphone, Olivier Martin-claviers, choeurs, J.B Saint Martin-guitare, Fatna Chaibi-basse, choeurs, François Estessy-batterie, James Stewart-congas, clave, shakere

OSEMAKO-Portail-a-Roulettes-affiche

Un commentaire

  1. nice one bro.

    Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>